Equilibre vie pro – vie perso

La recherche de l’équilibre vie pro – vie perso est plus que d’actualité encore en 2015 et de nombreuses études et articles y sont consacrés. La dernière enquête TNS SOFRES[1] en offre un parfait exemple en datant de seulement juin 2014.

Il en ressort qu’environ 50% des français interrogés estiment savoir concilier les 2, ce qui montre qu’à l’inverse 50% éprouvent de réelles difficultés à trouver ce délicat équilibre entre leur vie personnelle et professionnelle.

L’enjeu est important, car une personne travaillant trop peut rapidement arriver à une situation de burnout[2], de dépression, et à l’inverse, une personne n’ayant plus d’activités professionnelles peut se désocialiser, perdre sa confiance en soi, voire déprimer.

Pourtant les frontières entre la vie personnelle et la vie professionnelles sont parfois très floues. En effet, 63% sont inquiétés de sujets qui ont trait à leur vie personnelle quand ils sont au bureau et 68% pensent à leur travail pendant leur temps libre.

Qui n’a jamais lu ses mails professionnels à la maison ?

Ou répondu à un appel privé pendant ses heures de travail ?

De ce constat, le blog en-Aparté[3] en a déduit que dans son propre réseau, ce sont les indépendants et les cadres bénéficiant d’une certaine flexibilité qui sont les plus satisfaits de la conciliation entre leurs vies professionnelle/personnelle, ce qui n’a rien d’étonnant vu les chiffres précédents.

 La flexibilité apparaît alors comme une des clés à ce succès.

A l’heure où beaucoup s’interrogent sur l’éventualité de travailler le dimanche. Cette même enquête précisent, d’ailleurs à ce propos,  que plus de 3 salariés sur 4 seraient prêts à cette éventualité ou avoir des horaires atypiques afin de parvenir à cet équilibre et 70% souhaiteraient pouvoir aménager leur temps de travail suite à des impératifs d’ordre privé.

Dans cette optique, d’autres modes de travail tendent à émerger comme le télétravail, et le développement du temps partiel à 4/5 par exemple.

Le mode de garde des enfants pour les parents, le temps de trajets domicile-maison, ou encore, le fait d’être célibataire ou en couple sont aussi des facteurs importants à prendre en considération afin de trouver son équilibre.

C’est pourquoi, il est important pour l’entreprise et les salariés de repenser le travail.

L’entreprise doit s’adapter et offrir, dans cette optique, les équipements permettant cet équilibre comme l’installation de conciergerie, de crèche d’entreprise, de salle de sport, etc…

Et les salariés doivent être prêts à accepter de travailler plus en cas de rush et disciplinés en cas de télétravail car les tentations sont très nombreuses à la maison.

Un point qui me paraît très important est la discipline à laquelle chacun devrait s’astreindre afin d’être efficace tant dans sa vie professionnelle que dans sa vie personnelle aussi.

 En effet, combien d’entre vous ont déjà dit « il n’y a rien d’intéressant à la télé » ? La personne qui prononce cette phrase, s’ennuie, et ne profite pas réellement de son temps libre.

Et au bureau, combien d’entre vous ont déjà pensé, « je ne suis pas efficace aujourd’hui, je n’avance pas » ?

Commence alors un travail de gestion du temps et de compréhension de soi sur les causes de l’inefficacité et/ou des loisirs qui n’apportent pas de satisfaction.

Là, se trouve la clé d’un épanouissement lié à sa vie personnelle, professionnelle, et l’équilibre entre les deux.

L’idée profonde est de trouver vos moteurs, ce qui va vous permettre de retrouver cette belle énergie qui vous motive, vous enthousiasme, vous donne des ailes et vous redonne vos 20 ans ! Tout comme moi quand j’écris mes articles !

Des questions ? des suggestions ? Partagez votre expérience ! Ou envoyez-moi un mail et on en parle !

[1] http://www.tns-sofres.com/etudes-et-points-de-vue/concilier-sa-vie-professionnelle-et-sa-vie-privee

[2] Syndrome d’épuisement professionnel

[3] http://www.en-aparte.com/

 

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez !

Si vous avez aimé, partagez