“Un peu d’insomnie n’est pas inutile pour apprécier le sommeil.”

A la recherche du temps perdu, Sodome et Gomorrhe – Marcel Proust


 

Qui n’a jamais compter les boutons dans son lit, en les imaginant joyeusement sauter la barrière.

Ce soir, c’est moi que Morphée a oublié. Il est 3h02 et je ne baille même pas. Mon réveil doit sonner à 8h30, et normalement, j’ai besoin d’environ 8h de sommeil.

Je ne suis pourtant pas particulièrement stressée, angoissée, malade, etc… ce qui est la cause de 50% des insomnies et je suis une femme et selon une étude, les femmes ont environ 150% plus susceptibles d’avoir des insomnies que les hommes d’après le Dr Meir Kryger, professeur à la Yale School of Medicine à New Haven, dans le Connecticut.

Alors que faire quand l’insomnie est là, que la maison est silencieuse, que notre conjoint ronfle ?

  • Prendre un somnifère, c’est une méthode radicale mais attention aux dépendances et surtout consulter avant votre médecin.
  • Fermez les yeux et pensez à autre chose que votre sommeil ! Pensez à votre journée passée, celle à venir, votre liste de courses, etc…
  • Changez de pièces et sortez du lit, allez sur votre canapé, dans votre bureau;
  • Occupez-vous lisez, faites de la cuisine, du streching, du yoga, du vélo d’appartement bref, fatiguez-vous !
  • Ecoutez une musique douce, fermez les yeux, et laissez-vous aller.

Voici les méthodes que j’utilise et qui sont efficaces en général.

Bien entendu, si vous aussi, vous connaissez des méthodes efficaces pour combattre l’insomnie et se réconcilier avec son oreiller. Je vous remercie par avance de laisser un commentaire et aider ceux et celles qui liront cet article.

Ha, et si vous vous demandez si d’autres personnes sont comme vous en ce moment, quelqu’un a eu l’idée géniale de créer une application pour savoir qui vit la même chose que nous ailleurs dans le monde au même moment.

La voici.

Et sur ce bonne nuit et bon sommeil !

 

 

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez !

Si vous avez aimé, partagez