Comment s’aimer ?

 Il y a autant de façon de s’aimer qu’il y a d’individus.

 Il faut trouver LA bonne personne bien entendu, puis trouver le bon rythme, la bonne communication, le bon niveau de partage, construire des projets.

 Ne dit-on pas qu’aimer c’est regarder dans la même direction ?

Pourtant, sous cette apparente banalité se cache une réalité tellement plus complexe.

De nos émotions, avec ses papillons dans le ventre et les paillettes dans les yeux, à la réalité d’un quotidien entre le boulot, les enfants, les transports et autres… Comment aimer l’autre en le laissant libre et en créant cette complicité et ce lien ?

Souvent j’entends que les femmes sont dans l’attachement, que les hommes ont besoin d’être libres. Et l’inverse existe aussi !

J’entends aussi que les hommes veulent se sentir utiles mais que ce sont encore les femmes qui portent la charge mentale au sein de leur foyer.

Tout comme beaucoup de modèles traditionnels ont changé et demande à chacun de se redéfinir et trouver sa place.

Avec cette éternelle question de la sexualité, à quel rythme ? comment ? Les magazines féminins et peut-être même masculins (je les connais moins) regorgent de conseils qui se transforment parfois en injonction au plaisir et à l’orgasme.

Alors que la sexualité doit être avant tout un espace de liberté et de partage permettant à chaque couple de créer SA sexualité.

Peu importe ce que font les voisins ou autres statistiques du genre, il faut se laisser porter, écouter, pour encore mieux chavirer !

Nous rêvons tous de cette image du couple parfait façon romcom (comédie romantique : pour les fans du genre, ma préférée « donne moi ta main »)

Pourtant dans la vraie vie, rares sont les couples à vivre en symbiose, avec une fluidité parfaite des échanges. La vie ce n’est pas une Pub Ricoré (ça me rajeunit quand je dis ça ?)

La vraie vie, c’est les rencontres, le quotidien, le stress, les enfants, les familles et belles familles, les voisins, les collègues, les transports, …

Alors, il faut écouter, comprendre et prendre le temps. Finalement n’est-ce pas là aussi une définition du verbe Aimer ?

Ecouter alors que soi-même on a envie de se confier, écouter alors que l’on a eu une rude journée.

Comprendre les manquements, les colères du quotidien, le manque d’envie parfois.

Prendre le temps, pour soi d’abord car toute charité bien ordonnée commence par soi-même, puis avec l’autre, pour prendre le temps de se retrouver, de partager un moment comme une parenthèse pour mieux repartir ensuite.

Et, vous quel est votre secret pour continuer à aimer ? et comment aimez-vous ?

 

Cet article vous a plu ? Il m’a demandé du temps à écrire, peut-être qu’il sera utile à un de vos proches et votre réseau si une personne se trouve dans la même situation.

Vous vivez vous même cette situation ? Parlons-en, parfois un petit moment d’échange peut faire une grande différence. écrivez-moi ici ou sur Linkedin ou sur Whatsapp, 

Vous pouvez retrouver ici mes prestations, et prendre RDV.

A bientôt !

Pin It on Pinterest

Share This